Cours d'introduction

Les cours d'introduction font partie intégrante de la formation professionnelle, mais ne sont pas organisés ni par les entreprises, ni par l'école professionnelle. La responsabilité des cours d'introduction incombe aux milieux professionnels, représentés par les associations professionnelles partenaires de l'OFFT. Des tels cours sont organisés dans tous les apprentissages et sont aussi appelés "cours interentreprises". Le but des cours est de donner aux apprentis un complément de formation, essentiellement pratique. Les cours d'introduction sont obligatoires.

Durant ses trois années de formation, l'apprenti suivra quatre cours d'introduction. Les cours durent en règle générale 4 jours. Les jours de cours peuvent être répartis sur plusieurs semaines, en particulier pour respecter les journées réservées aux cours professionnels de l'école. Il y a deux cours d'introduction prévus durant la première année d'apprentissage, puis un cours chaque année suivante.


Cours I: Environnement professionnel

Ce cours est organisé dans le premier semestre de la formation. Une première journée d'information permet de donner rapidement des informations sur le déroulement de l'apprentissage, sur les droits et des devoirs des apprentis et sur les acteurs de la formation (associations professionnelles, école, commission d'examen). Les perspectives d'évolution à l'issu de l'apprentissage sont abordées.

Ensuite, les apprentis visitent trois institutions qui représentent chacune une des trois domaines de l'information documentaire: un service d'archives, une bibliothèque et un service de documentation. La visite des lieux et la présentation de l'institution par des responsables permettent de donner un premier aperçu de l'environnement professionnel à des apprentis débarquant dans ce milieu. Le choix des institutions visitées n'est pas innocent: elles sont importantes et exemplaires dans leur domaine. Ainsi on a sollicité jusqu'ici les Archives cantonales vaudoises, les Archives de la ville de Lausanne, la Bibliothèque municipale de Lausanne, la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne et le Service de documentation et d'archives de la Radio Suisse Romande.


Cours II: Connaissance de l'entreprise

C'est le second cours d'introduction de la première année d'apprentissage, organisé durant le semestre de printemps. A l'aide des visites et des explications données sur place par les responsables des institutions, les apprentis vont approfondir leur connaissance du fonctionnement d'un SID (service d'information documentaire), de ses structures, de ses fonds, de ses usagers.

Les organisateurs du cours ont voulu montrer l'organisation des services d'information documentaire au niveau régional, son intégration dans la vie d'un canton et les relations entre des institutions d'une même administration (cantonale ou communale). C'est devenu possible grâce au généreux accueil des collègues jurassiens et de leur inépuisable patience (c'est six fois de suite qu'ils ont reçu les apprentis de toute la Suisse romande!). Chaque année, après une approche par Neuchâtel où on a eu l'occasion de visiter d'excellents centres de documentation (Centredoc, l'IRDP), les apprentis prennent leurs quartiers dans l'Auberge de jeunesse de Delémont. Les trois jours suivants leur permettent de faire connaissance avec les bibliothèques de la ville de Delémont, avec la Bibliothèque cantonale jurassienne et les Archives cantonales de Porrentruy, ainsi qu'avec le service des archives et de la documentation de l'administration cantonale jurassienne. Le dernier jour est consacré à la présentation du bibliobus de l'Université populaire jurassienne à Delémont. Ce séjour au Jura est une découverte pour la majorité des apprentis. Découverte professionnelle, mais aussi découverte d'une région qui reste longtemps dans les mémoires des AID.


Cours III: Technologie d'information et de communication

Ce cours a lieu en deuxième année d'apprentissage, généralement au printemps. Le sujet: l'informatique dans l'information documentaire. Des présentations théoriques (formats de catalogage, réseaux) et d'ateliers pratiques (recherches bibliographiques et documentaires) se succèdent, complétés par des visites (archives informatisées). Les apprentis peuvent ainsi découvrir la problématique de la conservation et de la mise en valeur des documents de la Médiathèque Valais–Martigny (anciennement Centre valaisan de l'image et du son).


Cours IV: L'information documentaire dans la société

Aperçu des aspects culturels, sociaux, politiques ou économiques de l'information documentaires et ses institutions. Ce cours est organisé vers la fin de la formation des apprentis. Ils peuvent visiter des institutions telles que la Bibliothèque sonore de Lausanne (qui enregistre des livres et prête ces enregistrements aux personnes malvoyantes), la Bibliothèque des jeunes de La Chaux-de-Fonds (où les apprentis suivent un cours sur la littérature de jeunesse), l'atelier Ramuz de Lausanne qui prépare les éditions critiques de l'œuvre de Ramuz (dont une partie dans la Bibliothèque de la Pléiade) ou la Bibliothèque nationale suisse à Berne avec un accent particulier sur la présentation des Archives littéraires suisses.